L’école d’Athènes

Voici une narration du premier atelier que j’ai suivi aujourd’hui, animé par Henrique Vilas Boas, enseignant en REP+ :

L’idée est de travailler sur concept de l’Agora, au niveau 5e, avec dedans des publics allophones, de l’espace urbain au Moyen-Âge, Raphaël… Ouhlala, je suis contente d’être là, moi !

Dans l’idée d’Agora, il y a l’idées d’interactions, d’échanges, de contradiction, ce qui est intéressant et pas évident à travailler en mathématiques, où on travaille sur la notion de vérité, portée dans les démonstrations. Cela pose la question : quelle est la place de la démonstration dans le débat citoyen ?

A l’Assemblée Nationale, il y a, au coeur, une tapisserie qui représente L’école d’Athènes de Raphaël. D’une certaine façon, il y donc des maths au coeur de l’Assemblée. Dommage que ce ne soit que sur le mur, mais bon.

Une axe de symétrie verticale partage le tableau en une partie gauche théorique et une partie droite plus pragmatique. Diogène vient mettre un peu le bazar, affalé sur les marches de l’escalier.

D’abord, Henrique Vilas Boas a demandé aux élèves de schématiser l’activité des personnages. A cette étape, ça y est, j’avais déjà envie de transférer cette activité dans mes classes. Avec en plus une référence à Alain Badiou, bonheur.

Nous avons visité le tableau, et parcouru un millénaire d’histoire. Le but de la séance est d’arriver au concept d’allégorie. Ici il s’agit d’une allégorie de la pensée et de la controverse.

Henrique nous a présenté ensuite le journal scientifique. Il est là pour développer la culture scientifique des élèves, pour les amener à s’interroger sur ce qu’est cette culture scientifique, et leur faire comprendre qu’ils n’en sont pas exclus. Le journal scientifique est un grand A3 recto-verso. Les élèves peuvent le lire pendant Silence on lit, par exemple, super dispositif dont j’aurais aimé qu’il perdure dans mon collège… 🙁

On peut aussi relier ce travail aux Eléments d’Euclide. Et là, paf, que fait Henrique ? Il choisit exactement ce sur qui je vais travailler à la rentrée avec mes cinquièmes. Ok, dès les journées terminées, j’intègre tout cela Dans ma séquence. Henrique a réalisé des vidéos pour ces élèves pendant le confinement, et j’espère qu’elles sont accessibles car elles ont l’air vraiment intéressantes.

Ici, on demande aux élèves de mesurer leur main ; ainsi, mesurer une surface prend aussi du sens. On peut prendre des carrés unitaires de tailles différentes, pour préciser. La main d’un collégien a un ordre de grandeur de 1 décimètre carré. Ensuite, les élèves ont mesuré tout ce qui leur tombait sous la main, justement.

http://maths.ac-creteil.fr/spip.php?article170

Mais cette méthode, si elle est simple, est très couteuse. Alors on en arrive là, qui en effet fonctionne très bien avec les élèves, même si c’est une monstration et non une démonstration :

Des passages du film Agora peuvent être intéressantes à exploiter. Henrique a fait faire, avec une collègue, des saynètes aux élèves. Il a aussi fait réaliser des solides de Platon aux élèves, et c’est vraiment extra, ce qu’il a réalisé avec les enfants. Bon voilà, j’ai aussi envie de faire ça, maintenant. Avec les sixièmes dans le cadre de Regards de Géomètre, ce serait tout à fait parfait.

Et puis on peut aussi faire de la musique, avec Pythagore !

Formidable, cet atelier ! Merci Henrique !

One comment

  1. Merci Claire pour ce très chouette résumé. Les videos sont accessibles sur ma chaîne YouTube. Toutefois c’est un métier de faire des vidéos acceptables, je les ai faites à l’époque du confinement, il y avait “urgence”, mes enfants m’avaient aidé mais elles sont discutables . D’ailleurs en discutant avec les élèves il s’est avéré que c’etait difficile de les regarder. Le journal scientifique est complémentaire au dispositif ” silence on lit ” mais c’est différent. D’une part j’impose le texte aux élèves et d’autre part il y a une phase de questions qui n’est pas demandé dans le dispositif.

Leave a Reply