Ce soir, c’est fromage blanc

Qui c’est qui s’est aperçue que parmi les dizaines de kilos qu’elle trimballait sur le dos pour arriver à Paris pour le Salon culture et jeux mathématiques, y a pas les deux tasses dont elle a besoin pour sa conférence ???

Hein, c’est qui ???

Gagné : c’est moiiiiii !

Alors qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai filé au Franprix du coin. J’ai farfouillé. Côté gobelets, rien de convaincant. J’ai cherché, cherché. J’ai comparé des tas de trucs, ce qui pouvait paraître un peu curieux. Mais au final, voilà :

C’est pas beau, ça ? Deux hauteurs de Nesquik ça fait ma hauteur de fromage blanc, et pareil en diamètre, à peu de choses près.

Le truc, c’est qu’il faut que ce soit vide… Heu bon, je vais manger du fromage blanc ce soir et demain matin, je crois… Et 1 Nesquik, parce que ça, ce n’est pas mon truc. La grosse teuf culinaire, ce soir, ouhaou.

Qu’est-ce qu’y faut pas faire j’vous jure !

Leave a Reply