Demain, c’est un début

Demain, je ne prendrai pas le chemin des surveillances : je suis convoquée à la première semaine de la formation CAPPEI, dont une partie est placée avant les vacances d’été.

C’est donc vraiment vrai, je diverge. Je ne le réalise pas encore, mais en même temps j’ai tendance à prendre les choses comme elles viennent. A force d’avoir la tête dans le guidon, je n’ai pas eu le temps d’anticiper, et ce n’est pas grave.

Mais quand même, demain, c’est un début qui compte.

Leave a Reply