Break the code : un jeu-pépite

Break the code est un jeu que j’ai depuis bien longtemps. Je viens d’en refaire une partie car c’était LE jeu que ma fille m’avait demandé de ramener pour l’été. Bon, en fait j’en ai ramené plein plein d’autres, mais Alice a raison : ce jeu est vraiment extraordinaire. Et il fait faire des maths très directement : on fait de l’arithmétique et du calcul mental, bien sûr, mais aussi de la pré-algèbre ou de l’algèbre, et on déploie des raisonnements de natures variées. On raisonne pour exploiter à fond la réponse à la question posée, mais aussi pour choisir la question à poser, d’autant que quand une question est posée, tous les joueurs y répondent, y compris la personne qui l’a posée.

Dans Break the Code, chaque joueur (de 2 à 4) cache derrière un paravent des jetons comportant un nombre entre 0 et 9 blanc ou noir (sauf les 5, qui sont exclusivement verts). Le but est de trouver une combinaison (à 2 joueurs c’est celle de son adversaire, à plus c’est ce qui reste en tuiles non prises par les joueurs). Pour cela, on pose des questions, tout le monde y répond, on prend des notes des indices et de leurs conséquences sur un petit papier prévu à cet effet, et voilà. A chaque tour, soit on pose une question, soit on propose une solution.

Ce qui m’a frappée aujourd’hui, c’est d’abord à quel point ce jeu a été joué par mes élèves : il y a beaucoup de fiches utilisées, par des jeunes d’une très grande variété de profils. Ensuite, je me suis dit que la façon de prendre les notes est très intéressante en elle-même, comme exercice mathématique : on est obligés de coder les informations pour que cela tienne sur la feuille, et c’est un élément crucial du jeu.

Voici les règles en vidéo :

Et voici une partie sur laquelle j’avais fait raisonner les élèves pendant un confinement :

Leave a Reply