Qui suis-je ?

Je suis prof de maths depuis presque trente ans. Mais à partir de septembre 2023, je suis aussi coordonatrice Ulis et je prépare le CAPPEI.

J’ai enseigné en collège (dont des établissements ZEP), en lycée général (en zone sensible puis ECLAIR, avec une DNL maths-allemand), en lycée technique, en entreprise, à l’université, en IUT, en prison, l’hôpital, en école de commerce, au GRETA, au CNED, à l’IUFM, à l’ESPE, à l’INSPE. Tout ce qui se présente m’intéresse a priori.

Je suis par ailleurs formatrice. Je me suis beaucoup concentrée sur le travail en équipe, manipuler-verbaliser-abstraire, l’automatisation du décodage, l’enseignement et l’évaluation des compétences, la liaison école-collège, le plan Villani-Torossian (l’accompagnement en formation, la géométrie, le nombre, la proportionnalité), divers points didactiques des mathématiques (en particulier au premier degré), les élèves à besoins particuliers, l’inclusion en général. Actuellement j’anime beaucoup d’interventions sur la construction de jeux de maths avec des élèves, et sur les maths par des albums jeunesse, dans mon académie, hors académie, et pas seulement dans un cadre institutionnel.

Je suis auteure : j’anime un blog et une chaîne YouTube, mais j’ai surtout écrit un ouvrage grand public, Vous reprendrez bien un peu de maths ?, et des ouvrages à destination des professionnels de l’enseignement : Mini Projets, maxi maths (CP) et Les problèmes par l’image (CM1 et CM2) sont les premiers sortis. J’ai participé à la réédition et à l’adaptation de Premiers pas vers les maths, de Rémi Brissiaud. Je travaille actuellement à d’autres projets éditoriaux.

J’appartiens à l’APMEP, l’association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public. Je fais partie du comité et du bureau de l’association, et c’est très important pour moi : les réflexions qui s’y échangent me nourrissent. J’y rencontre des collègues formidables et enrichissants.

A part ça, tant de choses m’intéressent qu’il serait trop long de les énumérer…

A partir de septembre 2023, je prends mes fonctions de coordonatrice Ulis au collège Jean-Jacques Rousseau à Darnetal. C’est parti pour de nouvelles aventures !

6 comments

  1. bonjour
    je viens de découvrir ton blog (je dis tu, je vais aussi fêter mes 20 ans d'enseignement des maths cette année) par hasard et je sens que je vais y revenir !
    bravo pour tout ce que tu fais et partages !
    merci !

  2. Bonsoir/Bonjour
    Je viens (depuis 4-5 h à dire vrai) de tomber sur votre blog et je dois maintenant me forcer à aller me coucher (ce qui est prévu depuis 3 h maintenant).
    Et… oui, c'est de votre faute!
    Heureusement c'est les vacances!
    En attendant d'avoir moi aussi 20 ans d'expériences, ce qui arrivera dans … 20 ans; je vous remercie d'insuffler toutes cette vie dans les mathématiques.

    En espérant pouvoir vous lire pendant encore longtemps, je vous souhaites une bonne continuation pour tout ce que vous faîtes.

  3. Bonjour

    Je viens de découvrir votre blog et je le trouve super. Je partage les même objectifs que vous pour mes élèves, c'est à dire leur faire aimer apprendre et notamment apprendre des mathématiques. Cependant je suis débutante et donc encore frustrée de ne pas pouvoir mettre en place tous mes projets qui bouillonnent dans ma tête ( raison matérielle ou temporelle). En tout cas, votre site est une mine d'or. Votre projet Maths et jeu de rôle m'intéresse particulièrement car je me renseigne depuis quelques temps sur les pédagogies alternatives qui prônent entre autre la coopérations entre élèves et la créativité. Ce sont deux choses que j'ai retrouvé dans vos articles. J'aimerais vraiment pouvoir le mettre en place dans mes classe. Je commence cette année avec l'évaluation sans notes et surtout les ilôts bonifié de Marie Rivoire. J'ai aussi trouvé un site développé par des canadiens qui reprend votre idée de personnage et d'XP. Cela m'a beaucoup plu. Cela s'appelle Classcraft, je ne sais pas si vous connaissez. Je verrais si je peux le mettre en place en 2016, pour l'instant je ne m'en sens pas capable.

  4. Bonjour,
    Mille mercis pour ce beau commentaire qui me cueille pile à mon retour de vacances !
    Je comprends bien le “bouillonnement” intellectuel… C'est une grande force dans notre métier, car cela permet de se renouveler et de toujours avancer. Parfois de travers ou en zigzag, mais au moins nous ne sommes pas menacés par l'ennui !
    Je connais Classcraft et j'ai failli l'utiliser cette année, mais finalement cela ne me convient pas : l'idée des punitions qui s'appliquent à tout le groupe, le fonctionnement avec les XP qui ne se cale pas sur le mien.
    Quant à se “sentir capable” ou pas, je crois que l'essentiel est l'envie. Nous avons le droit de nous tromper, de faire évoluer un projet pendant l'année, voire de l'abandonner. Les élève comprennent bien l'idée de laboratoire pédagogique et sont capables de s'adapter d'une façon formidable. N'ayons pas trop peur de l'échec : c'est aussi formateur pour eux, de voir que parfois nous nous engageons, mais qu'avec la meilleure volonté du monde et l'énergie nécessaire nous faisons parfois marche arrière.
    Bonne route et n'hésitez pas si vous avez besoin de documents, de renseignements, de ressources !

  5. Vieux prof (j'enseigne depuis 40 ans)
    je trouve beaucoup de fraîcheur sur ce blog
    et notamment le “Je m'amuse bien” indispensable pour pouvoir produire sur l'élève autre chose que “J'fais n'importe quoi, pour pas que il me crie.” (sourire)²
    Merci pour ce partage, et du fond (documents) et de la forme (ambiances et tranches de vie)
    Et surement à tout à coup …

Comments are closed.